L'Étiquette du drapeau


Introduction

Les drapeaux sont des symboles utilisés pour identifier les personnes faisant partie d'un même groupe. Le drapeau national du Canada et les drapeaux des provinces et des territoires font l'honneur et la fierté de tous les Canadiens et Canadiennes, et il convient de les traiter avec égard et respect.

L'étiquette relative au déploiement des drapeaux au Canada n'est pas régie par une loi, mais plutôt par les coutumes que le gouvernement fédéral respecte depuis de nombreuses années.

Les règles qu'observe le gouvernement fédéral ne sont nullement obligatoires à l'extérieur de l'administration fédérale; elles peuvent toutefois servir de lignes directrices à toute personne qui souhaite déployer le drapeau national et d'autres drapeaux au Canada.

Historique

Au début de 1964, le premier ministre du Canada, le très honorable Lester B. Pearson, informa la Chambre des communes du désir du gouvernement de procéder à l'adoption d'un drapeau national distinctif pour le Canada. Il proposa alors un dessin comportant trois feuilles d'érable rouges entre deux bandes bleues. Après avoir considéré des centaines de suggestions soumises par des experts et par des particuliers, le Comité du Sénat et de la Chambre des communes, créé par le gouvernement pour étudier la question du drapeau, entreprit une classification des croquis.

Au terme du processus d'élimination, il ne restait plus que trois choix au Comité : un « Red Ensign » portant la fleur-de-lis et le drapeau « Royal Union » (Union Jack), un trifolié et un drapeau à une feuille d'érable stylisée sur un carré blanc intégré dans un drapeau rouge. L'unifolié fut adopté à l'unanimité par le Comité le 29 octobre 1964 et proclamé par Sa Majesté la reine Elizabeth II le 28 janvier 1965. La cérémonie officielle d'inauguration du nouveau drapeau national eut lieu sur la colline du Parlement, à Ottawa, le 15 février 1965, en présence du gouverneur général du Canada, Son Excellence le général le très honorable Georges P. Vanier, du premier ministre, des membres du Cabinet et des parlementaires canadiens.

Les quelques mots prononcés en ce jour par le président du Sénat, l`honorable Maurice Bourget, traduisent bien la valeur symbolique de notre drapeau : « Le drapeau est le symbole de l'unité de notre pays, puisqu'il représente, sans l'ombre d'un doute, l'ensemble des citoyens du Canada, sans distinction de race, de langue, de croyance ou d'opinion. »

Lexique

Lorsqu'on décrit un drapeau, on suppose que celui-ci flotte à un mât, en direction de la droite aux yeux du spectateur (Illustration 1).


Illustration 1

Le canton n'est pas apparent dans le drapeau national du Canada. Toutefois, on le voit nettement dans l'enseigne des Forces armées canadiennes (Illustration 2).


Illustration 2 - l'Enseigne des Forces armées canadiennes

Battant
La moitié du drapeau qui se trouve le plus loin de la drisse.
Canton
Dans un drapeau, la place d'honneur est située dans la moitié supérieure du guindant. On l'appelle également premier quartier, et parfois guindant supérieur.
Deuxième quartier
Moitié supérieure du battant.
Drisse
Bride grâce à laquelle le drapeau est hissé ou amené.
Fleuron
Élément décoratif placé au bout d'une perche, d'un mât ou d'un poteau. Il peut avoir la forme d'une pointe de flèche, d'une boule, d'une feuille d'érable, d'une couronne, etc.
Gaine
Tube de tissu situé le long du guidant d'un drapeau et dans lequel on peut insérer la hampe ou la drisse.
Guindant
Moitié du drapeau qui se trouve le plus près de la drisse.
Mât ou hampe
Pièce de bois ou de métal cylindrique à laquelle un drapeau est attaché ou à laquelle il est hissé.
Oeillet et cabillot
Dispositif permettant de hisser un drapeau au moyen d'une corde cousue au bord supérieur de celui-ci. Cette corde est munie d'un cabillot de bois dans le haut et d'un anneau dans le bas. Chacun doit être attaché à la pièce correspondante au bout de la drisse.
Poulie
Roue munie d'une rainure dans laquelle passe la drisse, ce qui permet de hisser et d'amener le drapeau.
Quatrième quartier
Moitié inférieure du battant.
Troisième quartier
Moitié inférieure du guindant; on l'appelle également guindant inférieur.

Description et dimensions du drapeau national

Description technique

Le drapeau national du Canada est de couleur rouge, et ses proportions sont de deux longueurs sur une largeur (ou 64 unités de longueur sur 32 unités de largeur, comme on peut le voir sur le schéma). Il comporte en son centre en carré blanc, de la même largeur que le drapeau, au milieu duquel se trouve une seule feuille d'érable rouge (Illustration 3).


Illustration 3

Couleurs

Le rouge et le blanc sont deux des couleurs qui composaient le « Red Ensign » du Canada et que l'on trouve dans l' « Union Jack ». Ce sont les couleurs officielles du Canada. Avec la feuille d'érable, elles constituent les éléments symboliques du drapeau canadien.

En encre d'imprimerie, la couleur à utiliser est le rouge du PCIM : General Printing Ink, no. 0-712; Inmont Canada Ltée, no. 4T51577; Monarch Inks, no. 62539/0; ou Sinclair and Valentine, no. RL163929/0.

Les couleurs de peinture sont le rouge du PCIMno. 509-211 et le blanc no. 513-201.

Description héraldique

La description héraldique est la suivante : gueules (rouge) sur pal argent (blanc) canadien, une feuille d'érable de la première couleur.

Mâts

D'une façon générale, les mâts peuvent être regroupés en trois catégories : les mâts extérieurs permanents (installés sur les immeubles ou sur les terrains adjacents aux immeubles), les mâts extérieurs amovibles et les mâts intérieurs.

Les mâts extérieurs doivent être munis d'un dispositif permettant de hisser les drapeaux, par exemple une drisse et une poulie, afin de pouvoir changer aisément les drapeaux et de les mettre en berne au besoin.

Les dimensions du drapeau doivent être proportionnées à la longueur du mât :

Les dimensions du drapeau proportionnées à la longueur du mât
DrapeauMât
3 pi X 6 pi 17 pi à 20 pi
0,90 m X 1,80 m 5,10 m à 6 m
4 1/2 pi X 9 pi 30 pi à 35 pi
1,40 m X 2,80 m 9 m à 10,50 m
6 pi X 12 pi 40 pi à 45 pi
1,80 m X 3,60 m 12 m à 13,50 m
7 1/2 pi X 15 pi 50 pi
2,30 m X 4,60 m 15 m

À l'occasion, on peut ajouter une vergue ou une corne à un mât simple afin de pouvoir déployer un plus grand nombre de drapeaux. Cette pratique, qui est généralement en usage dans les établissements de la marine situés à terre, est inspirée du déploiement des pavillons à bord des navires. Il faut veiller soigneusement à respecter l'étiquette lorsqu'on utilise ce genre de mât.